Accueil

Plus loin que loin!

L'organisme communautaire Le Petit Peuple: 19 ans et toujours fragile

Date relative: 
Samedi, octobre 11, 2008 (Jour entier)

Au seuil de sa dix-neuvième année d'existence, Le Petit Peuple de Blainville vit toujours une certaine incertitude sur la pérennité des services qu'il offre, et ce malgré les nombreux prix et marques de reconnaissance accumulés au fil des années. C'était jour de lancement des activités le 30 septembre, dans un contexte de grande émotion, à la maison du Petit Peuple, au 500 boul. Labelle à Blainville. Plusieurs jeunes ont témoigné comment leur adhésion à cet organisme communautaire a changé leur vie et les a remis dans le bon chemin, pour emprunter une expression un peu courte. Plusieurs bénéficiaires des services d'aide du Petit Peuple, des personnes âgées seules ou des personnes handicapées, ont aussi raconté comment ce coup de pouce est important dans leur vie. Malgré tout, l'organisme communautaire et ses cinquante jeunes membres, apparaissent reposer sur des assises précaires. On pourra avoir une permanence à la maison du Petit Peuple, à raison de quatre soirs semaine d'ici Noël. Pas plus, pas moins. De plus, le projet Agir ensemble qui permet à huit jeunes d'offrir divers services d'aide et d'accompagnement à des personnes âgées n'est pas récurrent et on ne sait à chaque année si son financement sera reconduit. En 2008, le budget a permis d'offrir des services pendant quatre mois, alors que les années précédentes ces services s'étalaient sur dix mois. «C'est pourquoi je fais appel aux grands décideurs qui cherchent où investir pour la jeunesse et qui sont aux prises avec le vieillissement de la population. Regardez un peu par ici. Si sans aide on est parvenu au fil de notre histoire à remporter le prix de la famille du Québec, le prix hommage à la réussite de la chambre de commerce, le prix Reconnaissance de l'Excellence dans la communauté de Bombardier, sans mentionner tous les autres plus petits prix et distinctions, imaginez ce que nous pourrions faire avec un peu de soutien qui nous permettrait une permanence à la maison...», a lancé le président du Petit Peuple, Louis-Philippe Panneton. En attendant, il y aura tout de même les activités habituelles qui s'enclenchent: la campagne de ramassage des feuilles mortes, les petits services sur demande, les visites aux centres Drapeau-Deschambault et Hubert-Maisonneuve, les journées corvées, les ateliers, les déjeuners du dimanche servis à la maison du Petit Peuple, les camps de fin de semaine, les voyages et stages à l'extérieur du pays, alouette! Le leitmotiv du Petit Peuple pour la saison 2008-2009 est «Sortir de l'ordinaire». On peut rejoindre l'organisme au 450 971-2250; le site web: www.lepetitpeuple.org