Accueil

Plus loin que loin!

Le Petit Peuple déjeune avec son député

Date relative: 
Mercredi, décembre 5, 2007 (Jour entier)

Depuis l'époque où il était maire de Blainville, Pierre Gingras se retrouvait déjà sur toutes les pages de l'album photos, du Petit Peuple, un organisme de jeunes volontaires qu'il a toujours épaulé et pour lequel l'homme, aujourd'hui député du comté de Blainville, entend encore s'impliquer. C'est pourquoi votre député vous invité à un déjeuner-bénéfice de Noël, ce dimanche 9 décembre, entre 9 h et 13 h. Ce sera bien évidemment dans la chaleureuse maison sise au 500, boulevard Labelle, et le prix-d'entrée n'est que de 5 $. Sachez que les jeunes volontaires du Petit Peuple ont pour objectif de s'impliquer dans la communauté, notamment en visitant et en aidant les personnes en perte d'autonomie, vieillissantes ou handicapées. Ils organisent aussi des soirées d'activités et vont même jusqu'à effectuer un voyage humanitaire annuel en République dominicaine, et ce, depuis 15 ans déjà. Le Petit Peuple, que la Chambre de commerce et d'industrie Thérèse-De Blainville ainsi que la firme Bombardier ont reconnu avec deux trophées, en plus du Prix de la famille, en 1998, connaît cependant des difficultés depuis que la nouvelle direction de la polyvalente Sainte-Thérèse a délogé l'organisme de son local, sur le mail de l'école, où les jeunes bénévoles aidaient les plus démunis, en leur préparant ce qu'on appelait la SouPierre, en l'honneur de Pierre Massie, qui est animateur à la vie spirituelle et mentor de cet organisme qui fonctionne sans aucune subvention. Tout le travail qu'effectuaient les jeunes pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées ainsi que l'offre d'aide communautaire s'en trouvent maintenant réduits. Voilà l'une des raisons qui incitent le député à venir donner un coup de pouce au Petit Peuple.